Métier :
Développeur
FileMaker

Lancez votre carrière

La liberté avant tout…

Après être passé d’un travail à un autre, Andy Leap a trouvé sa carrière FileMaker chez The Support Group à Boston, Etats-Unis, où il a débuté comme stagiaire, avant de devenir finalement développeur.

  • FileMaker

    FileMaker : Comment est né votre intérêt pour un travail de développeur FileMaker ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : Au départ, c’est mon père qui m’a présenté FileMaker. Quand votre père vous montre des choses sur l’ordinateur, ce n’est généralement pas ce qui vous intéresse le plus, mais FileMaker a réellement éveillé mon intérêt. Ce logiciel m’a semblé accessible et élégant. J’ai donc suivi un cours chez The Support Group (TSG) et j’ai pu constater que FileMaker est facile à utiliser et peut résoudre une quantité de problèmes professionnels les plus divers. À 28 ans, je suis maintenant développeur FileMaker à plein temps pour TSG.

  • FileMaker

    FileMaker : Quel a été votre parcours ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : J’ai grandi au Nord de Boston et ai fait mes études à l’Emerson College, où j’ai étudié le montage de documents vidéo et audio. Je suis allé à Los Angeles, mais l’industrie du cinéma et de la télévision semblait centrée sur elle-même et sur le court terme. Il fallait consacrer de longues heures pour une paie insuffisante. Après être passé d’un travail à l’autre tous les mois ou tous les deux mois, j’ai commencé à travailler dans la distribution comme gestionnaire des stocks pour Walgreens, où je suis resté pendant 10 ans. J’effectuais les transferts vers différentes boutiques et je voyageais. À l’époque, je ne réfléchissais pas trop à mes perspectives de carrière. Je voulais simplement mettre de l’argent de côté et profiter de ma jeunesse sans subir de pression au travail.

  • FileMaker

    FileMaker : Combien de temps vous a-t-il fallu pour bien maîtriser FileMaker ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : J’ai suivi trois cours chez TSG avant qu’ils m’engagent comme stagiaire. Je suis alors resté interne pendant un an. Je travaillais 40 heures par semaine à élaborer des solutions pratiques, en apprenant auprès de spécialistes. TSG a un excellent programme de tutorat. Au bout de cette année, j’avais acquis une certaine maîtrise, mais avec FileMaker, vous pouvez toujours vous perfectionner et donc je continue à apprendre.

  • FileMaker

    FileMaker : Quels sont les aspects que vous préférez dans FileMaker ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : FileMaker m’impressionne surtout par sa souplesse. Lorsque des clients viennent nous voir avec des problèmes professionnels ou même lorsque mes amis me demandent d’organiser un aspect de leurs vies, FileMaker peut apporter la solution. Avec FileMaker, il y a de très nombreuses manières différentes de créer des solutions personnalisées.

  • FileMaker

    FileMaker : Quelle version utilisez-vous ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : J’utilise exclusivement FileMaker et ma fonction préférée est la possibilité de commander de manière dynamique la visibilité d’un objet de modèle en fonction d’un calcul. Par exemple, vous pouvez choisir d’afficher ou de masquer certaines rubriques d’un questionnaire en fonction de la personne qui visualise le modèle. De même, les optimisations pour Windows font tourner les solutions à une vitesse incroyable sur les PC.

  • FileMaker

    FileMaker : De quelles solutions que vous avez développées êtes-vous le plus fier et pourquoi ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : Nous avons contribué à la création d’une solution pour E2 Consulting Engineers, une société qui nettoie des sites dans le cadre du programme Superfund de l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA). La solution fonctionne sur iPad et est intégrée à Google Maps. Lorsque des ingénieurs tracent un cadre autour d’une zone sur une carte, ils voient s’afficher les emplacements précis. La solution aide à rationaliser la consignation des activités au jour le jour et l’établissement de rapports de terrain.

  • FileMaker

    FileMaker : Si vous aviez un conseil à donner aux autres personnes intéressées par FileMaker, quel serait-il ?

  • Mary Pitzen

    A. Leap : Mon travail est passionnant. Je l’aime vraiment. Chaque projet est complètement différent. Je peux travailler un jour pour une école, une autre fois pour une entreprise de soins de santé et ensuite pour une maison de vente aux enchères. Je dois apprendre à connaître le travail des autres et les aider à améliorer leurs méthodes de travail. Avoir ainsi l’occasion d’essayer de comprendre tous ces secteurs pour maximiser leurs résultats est vraiment génial. Je m’ennuie si je fais toujours la même chose ; je suis donc content d’être là. Je voudrais également leur dire que devenir développeur FileMaker représente une évolution intéressante financièrement. Bien gagner sa vie et avoir plaisir à faire ce que vous faites, c’est un plus.

Mon travail est passionnant. Je l’aime vraiment.
- Andy Leap, développeur FileMaker, The Support Group
Retour en haut

Témoignages de développeurs

Aperçu