Luc Nèples, Patrimoine Façades

" Je trouve très ludique de développer sur FileMaker. Dès que j’ai besoin de faire quelque chose, j’ai plutôt l’esprit à passer par FileMaker "

Luc Nèples, architecte spécialisé dans le bâti ancien, a développé une cinquantaine de bases de données FileMaker pour la gestion des études préalables à la mise en œuvre des façades anciennes patrimoniales dans le Languedoc-Roussillon.

En quelques mots

  • Luc Nèples, architecte spécialisé dans le bâti ancien, a développé une cinquantaine de bases de données FileMaker pour la gestion des études préalables à la mise en œuvre des façades anciennes patrimoniales dans le Languedoc-Roussillon.

Secteur

  • PME

Solutions

  • Luc Nèples a développé une cinquantaine de bases de données FileMaker pour la gestion des études préalables à la mise en œuvre des façades anciennes patrimoniales.

Avantages

  • Avantage en termes d’organisation
  • Gain de temps
  • Qualité de services pour mes clients
  • Ludique

Luc Nèples est architecte spécialisé dans le bâti ancien. Son activité consiste principalement à réaliser des études préalables à la mise en œuvre de façades anciennes patrimoniales dans le Languedoc-Roussillon.
« Mes clients sont surtout des communes », explique M. Nèples. « Je suis amené à effectuer une approche historique en étudiant l’architecture du secteur pour proposer des solutions de mise en valeur des façades ».
Le travail de Luc Nèples consiste donc à réaliser des cahiers de recommandations architecturales, c’est à dire identifier des techniques de référence, faire des propositions de palettes de couleurs avec la réalisation d’échantillons pour retrouver les matériaux, l’aspect des finitions d’origines, les teintes, etc.
Un autre volet de son activité est la mise en place de formations pour les artisans du secteur.

«  L’utilisation d’une base de données était devenue indispensable pour la gestion de mes études. En découvrant FileMaker Pro, je me suis rendu compte que c’était un outil qui allait rapidement répondre à mes besoins. J’ai donc petit à petit commencé à développer et j’ai aujourd’hui près d’une cinquantaine de bases de données que j’utilise régulièrement ! », précise Luc Nèples.

La première base de données mise en place par Luc Nèples est sa base de contacts, développée il y a plus de 12 ans. Elle contient aujourd’hui les coordonnées complètes de près de 1 500 contacts. Désormais grâce à FileMaker Go, il l’utilise quotidiennement à partir de son iPad. « C’est une base de données basique mais dont je me sers notamment pour effectuer des recherches par mots-clés afin de retrouver plus rapidement mes contacts ou pour identifier un appel dont j’ignore le numéro de téléphone ».
Cette base de contacts est reliée à trois autres bases de données FileMaker Pro: la base Marque, la base Produit et la base Famille : « Si l’un de mes contacts est rattaché à une entreprise commerciale (c’est à dire une marque), je peux en un simple clic voir les produits de cette marque, et ainsi chercher tout ceux qui se rapportent à la même famille de produits. D’une autre façon, je peux aussi, à partir d’un produit faire une recherche par famille et par,  marque et ainsi accéder aux coordonnées du contact associé ».

M. Nèples a également développé une base de données plus classique qui permet de suivre les dossiers de subvention par chantier. Cette base est reliée à une base de données d'artisans.

Lorsque Luc Nèples réalise une étude à la demande des élus d’une commune, il doit tout d’abord poser un diagnostic qui présente l’architecture de la ville. Pour ce faire, il prend de nombreuses photos du site en question qu’il stocke dans une base de données FileMaker. Ces photos sont ensuite mises en page dans des modèles prêts à l’emploi pour ses rapports d’études : « Dans ma base FileMaker, j’ai préalablement créé une vingtaine de mise en page type assemblant photos et textes. Par exemple : une page comprenant une photo verticale et une autre horizontale ou bien une photo en pleine page avec une mini-légende, etc. », explique-t-il. « Ainsi, lorsque je dois réaliser un document, il me suffit de créer une nouvelle page en cliquant sur un bouton qui lance automatiquement un nouveau script. De la même façon, j’ai également créé une page type de sommaire qui renvoie directement à la page correspondante par un simple clic ».

Il ajoute : « En plus de gagner du temps, tous mes rapports d’études sont ainsi archivés dans la base de données FileMaker depuis plus de 10 ans, ce qui est un vrai avantage pour moi.».
Autre intérêt pour M. Nèples, il peut créer à la fois un rapport d’étude en version imprimable et sous forme de diaporama pour le projeter lors de ses présentations : « Je peux très facilement constituer des diaporamas en y ajoutant même des vidéos ou en inversant les ordres de passage. J’aime aussi y apporter des effets d’ouvertures, par exemple comme si c’était un livre qui se lisait ».

Autre base de données FileMaker indispensable à M. Nèples, celle qui lui permet de réaliser ses prescriptions techniques par choix successifs, et composer des devis en fonction des différents postes à inclure, c’est à dire le type de peinture ou le type de support, etc.
Pour réaliser un devis, il suffit de cliquer dans les différents supports affichés (mur en béton, ferronnerie, encadrement etc), pour être redirigé automatiquement vers une base liée qui  permet d’affiner son choix : « Les possibilités successives s’affichent en fonction des choix que j’ai fait dans des colonnes précédentes », explique Luc Nèples. « Par exemple si je clique dans ‘Volet’, la base liée m’indique les différents types de volets, puis le type de bois (neuf, peint, etc.), puis le type de peinture (lasure, peinture) etc. Un simple clic à chaque étape et le descriptif se fait automatiquement ». 

Aujourd’hui, M. Nèples a pris l’habitude de développer une base FileMaker, même très simple, dès qu’il en a besoin pour la gestion d’une étude. Par exemple, un fichier de façades, qui lui sert à gérer ses opérations techniques de façades : « Pour une étude qui m’avait été demandée, j’ai dû étudier 4 000 façades de la ville de Montpellier. J’ai créé une fiche FileMaker par façade dans laquelle j’ai inséré des photos, des textes descriptifs, et bien sûr l’adresse exacte du lieu ». Autre fichier très pratique, sa base de références couleurs RVB, qui lui permet d’identifier et de choisir une couleur ou un support par rapport à la commune étudiée. « J’ai également développé un script qui me permet de restreindre les couleurs qui s'affichent en fonction du support, par exemple afficher les couleurs des menuiseries de la ville. Un assemblage simple de quelques rectangles permet de simuler et de visualiser la couleurs du mur, des encadrements et des volets, à partir des teintes retenues pour une commune», ajoute-t-il.

Pour Luc Nèples, FileMaker est un outil qui lui permet de répondre immédiatement et efficacement à des besoins sur mesure.

« Toute mon activité est gérée via FileMaker ce qui est un avantage en termes d’organisation, de gain de temps et de qualité de services pour mes clients. De plus, je trouve très ludique de développer sur FileMaker. Dès que j’ai besoin de faire quelque chose, j’ai plutôt l’esprit à passer par FileMaker ».

Depuis qu’il utilise FileMaker Go, Luc Nèples a accès à ses informations techniques lors de ses déplacements sur les chantiers et peut ainsi les présenter à ses clients directement sur l’iPad : « C’est très pratique car je peux montrer au client les différentes possibilités d’architecture comme les photos de techniques, des détails de couleurs ou de décors de construction, de façon à ce qu’il se rende mieux compte du projet ».

Aujourd’hui, Luc Nèples commercialise parfois des solutions FileMaker qu’il a développé : «J’ai des amis qui travaillaient sur tableur et qui se sont rendus compte qu’il y avait un intérêt à faire autrement. Ils ont donc fait appel à moi pour leur développer un outil de gestion qui leur permette de suivre des opérations d’urbanisme (des OPAH et des MOUS) sur des villes et de générer les bilans complexes qu'ils doivent fournir régulièrement aux administrations. 
J'apprécie vraiment la souplesse et les possibilités très graphiques et visuelles de FileMaker », déclare-t-il.

« Je trouve que FileMaker me permet de développer à partir d'une page blanche et d'une idée. J'y pose les informations multimédia dont j'ai besoin, je cherche une mise en page agréable et ergonomique et derrière cette apparence je dispose de la puissance des scripts. Pour l'utilisateur ça reste simple et pour le développeur c'est puissant », conclut Luc Nèples.

Je trouve que FileMaker me permet de développer à partir d'une page blanche et d'une idée!  Pour l'utilisateur ça reste simple et pour le développeur c'est puissant    

Luc Nèples, architecte Patrimoine Façades

Contact FileMaker :

Marie Renou
FileMaker Southern Europe.
marie_renou@filemaker.com
http://www.filemaker.fr

 

FileMaker Certification

Développez votre potentiel professionnel.
En savoir plus

  FileMaker Certification

FileMaker Community

Rejoignez-la gratuitement

Témoignages Clients FileMaker

Découvrez des exemples concrets d'utilisation